ANMONM

Association Nationale des Membres de l'Ordre National du Mérite

Georges CABANIER


Amiral Georges CABANIER

Cabanier

Succédant au général Catroux, l’Amiral Georges Cabanier promu Grand Chancelier de la Légion d’honneur fut le deuxième Chancelier de l’Ordre national du Mérite. Né le 21 novembre 1906 à Grenade, dans le département de la Haute-Garonne, il fut admis à l’Ecole navale en 1925, après de brillantes études aux lycées de Montauban, puis de Toulouse. Débutant en 1927 à bord de l’aviso-école Jeanne d’Arc, comme enseigne de vaisseau, il embarqua en 1928 sur le Couëdic, avant de passer avec succès le brevet de sous-marinier en 1932. En 1936, il participa sur le Surcouf à une croisière d’endurance le long des côtes d’Afrique. Commandant en 1938 le sous-marin mouilleur de mines Rubis, il fut un des héros, quelques mois plus tard, de la campagne de Norvège, en collaboration avec la septième flottille de sous-marins britanniques basée en Ecosse.

Il devait être, dès juin 1940, le premier officier de marine à rallier la France Libre du général De Gaulle avec son bâtiment et tout son équipage. Après la guerre, en raison de son courage, de son patriotisme, et de ses compétences exceptionnelles, promu capitaine de vaisseau, il fut appelé à participer à la Conférence des Nations Unies à San Francisco. Entre 1945 et 1947, il réorganisa entièrement l’Ecole navale dont il avait été nommé commandant. Contre amiral en janvier 1951, il fut successivement représentant de la France à l’O.T.A.N., secrétaire général de la Défense nationale, et commandant de la Marine en Indochine du sud. Amiral en juillet 1960, il fut vice-président du Conseil général de la Marine en 1962. C’est le 15 janvier 1969 que le général De Gaulle lui confia la dignité de Grand Chancelier de la Légion d’honneur et de Chancelier de l’Ordre national du Mérite en remplacement du général Catroux. Il fut le premier officier de marine à être titulaire de cette haute fonction. Il y fut remplacé par le général de Boissieu en 1975, quelques mois avant sa disparition, survenue en octobre 1976.

Auteur du livre de souvenirs Croisières périlleuses, paru aux Presses de la Cité en 1969 et couronné par le Prix André Vovard de l’Académie de Bordeaux, l’Amiral Cabanier était titulaire, avec la Légion d’honneur et l’Ordre national du Mérite, dont il était Grand Croix, de l’Ordre des Compagnons de la Libération, de la Croix de guerre et de plusieurs ordres étrangers.